L’eau du robinet : votre alliée au quotidien

Covid-19 : l'eau du robinet, votre alliée du quotidien

L’épidémie de Covid-19 se répand et avec elle de fausses informations, généralement relayées sur les réseaux sociaux. Rassurez-vous, l’eau est le produit le plus contrôlé en France, empêchant toute contamination, et le niveau de chlore, conformément aux exigences sanitaires, est resté le même sur le territoire du SEDIF. Vous pouvez boire l’eau du robinet en toute confiance. Explications.

Plus de 70 critères de qualité, sanitaires ou environnementaux, encadrent l’eau du robinet, le produit alimentaire le plus contrôlé en France. Sur le territoire du SEDIF, comme dans le reste du pays, des normes strictes régissent le processus de potabilisation de l’eau, permettant de la boire en toute quiétude. En effet, pour que l’eau soit propre à la consommation, nous la soumettons à différentes étapes de traitement (charbon, chlore, ozone, UV) et de contrôle, depuis sa captation dans son milieu naturel (dans l’Oise, la Seine ou la Marne), en passant par nos usines de potabilisation et le réseau de distribution, jusqu’à votre robinet. Sur ce parcours, nous effectuons en effet plus de 400 000 analyses par an pour surveiller sa qualité.
 

Pas de virus dans l’eau du robinet 

Aucun virus ne peut survivre à ces traitements. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique d’ailleurs que le Covid-19 ne montre pas de résistance particulière aux traitements habituels. Les connaissances scientifiques et épidémiologiques déjà établies confirment qu'aucun cas de contamination n’est en lien avec l’eau potable. Plusieurs procédés de désinfection permettent de protéger l'eau des virus, dont le coronavirus : l’ozonation, la désinfection par ultraviolets ou encore la chloration.
 

Un même niveau de chlore dans l’eau du robinet

Depuis l’apparition du COVID-19, les consignes de chloration de l’eau dans le réseau de distribution n’ont pas changé sur le territoire du SEDIF : 0,3 mg/litre en sortie d’usine de traitement et sur les stations de rechloration, afin de garantir un résiduel de chlore suffisant en tout point du réseau. Ces dispositions répondent aux recommandations de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Ces consignes de traitement permettent de garantir une désinfection suffisante de l’eau.

L’eau peut néanmoins sentir un peu plus le chlore qu’habituellement. Rassurez-vous ! Le traitement de l’eau reste inchangé mais le confinement de la population a un effet sur les habitudes de consommation et donc sur la circulation de l’eau dans les canalisations. L’arrêt des consommations dans certains lieux, comme dans les bureaux par exemple, et des utilisations plus importantes dans les zones d’habitation accélèrent la circulation de l’eau dans certaines canalisations. L'eau arrive donc plus vite qu'en temps normal au robinet de certains consommateurs, directement en provenance des usines de production d'eau potable. Dans ces cas de figure, elle a donc pu être chlorée peu de temps avant sa consommation. Cela explique les différences de qualité d’eau qui ont pu être perçues, mais n’ayant aucune incidence sur la santé. 

N'oubliez pas : l’eau est votre alliée au quotidien, qu’il s’agisse d’appliquer les gestes barrières essentiels (se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon) ou d’assurer l’hygiène quotidienne, corporelle et domestique. Vous pouvez l’utiliser en toute confiance !
 

Quelques conseils pour faire disparaître l’éventuel goût de chlore :

- Laissez couler l’eau quelques secondes avant de la consommer.

- Laissez votre eau dans une carafe pendant 1 heure au réfrigérateur, c’est imparable pour éliminer le goût et l'odeur de chlore.
-  Ajoutez quelques gouttes de citron dans votre verre ou votre carafe. 

A RETENIR :

- L’eau du robinet est à consommer sans modération, inutile de stocker des bouteilles d’eau.

- Nos collaborateurs, partout en France, se mobilisent pour vous garantir au robinet une eau sûre, 24h/24, pour adopter le bon geste barrière : se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon.

- Le lavage fréquent de la peau peut entraîner un dessèchement, vous pouvez l’apaiser avec une bonne hydratation.

(Sources : Veolia Eau ; Direction générale de la Santé ; CIEAU)